SANG SPARTIATE : VOTRE DROIT A L'ASSURANCE ET L'INDEMNISATION
SANG  SPARTIATE : VOTRE DROIT A L'ASSURANCE ET L'INDEMNISATION

SOS                 FAQ                 Les Enjeux                  Nos Dossiers                 Adhésion

TOUS SPARTIATES !

La NON GARANTIE, un fléau qui nous rend tous vulnérables :

Ce qui nous unit, ce qui fait de nous tous, riches, pauvres, puissants ou humbles des "SPARTIATES",  c'est notre vulnérabilité commune aux aléas...

 

Si le droit à la propriété est acquis, la préservation des biens privés ne l’est pas.

Même en ayant souscrit un contrat d’assurance, certains sinistres peuvent ne pas être indemnisés.

La NON GARANTIE peut donc affecter tout le monde.

Elle peut être partielle (vous bénéficiez d’une indemnisation limitée) ou totale (vous n’avez droit à aucune indemnisation).

 

Difficile à croire à priori, mais une police d’assurance ne garantit pas forcément tous vos biens ni tous vos risques.

Par ailleurs, certaines garanties ne sont accordées que si certaines conditions sont réunies.

 

Le vol de véhicules par exemple se produit désormais dans près de 70 % des cas grâce à des techniques de piratage électronique. Ce phénomène particulièrement bien connu s’appelle le vol à la souris ou mouse jacking. Pourtant les contrats d’assurance continuent à exiger des traces d’effraction visibles pour vous indemniser. Si votre voiture est retrouvée incendiée sans traces d’effraction, vous ne serez donc pas indemnisé dans la majorité des cas.

 

Toutes les garanties comportent également des exclusions. Si votre sinistre rentre dans la liste des exclusions générales du contrat ou des exclusions spécifiques d’une garantie, vous ne pourrez prétendre à aucune indemnisation.

 

Parfois aussi, elles comportent des plafonds de règlement.

 

Parfois encore votre contrat n’a pas été souscrit correctement et votre indemnisation sera réduite lorsque survient le sinistre.

 

Enfin, il y a des circonstances que vous ne maîtrisez absolument pas et qui peuvent anéantir votre patrimoine sans possibilité d’indemnisation.

 

Imaginons que vous soyez victime d’un événement climatique majeur tel que la sécheresse. Votre contrat d’assurance comporte bien une garantie « catastrophes naturelles » mais pour autant si aucun arrêté ne paraît ou si les pouvoirs publics rendent un avis défavorable, vous n’avez droit à rien…

 

Donc le constat est simple : nous sommes tous vulnérables.

Il n’y a que la conjugaison de notre parfaite connaissance des techniques d’indemnisation et de la solidarité de nos bienfaiteurs qui puisse porter assistance aux sinistrés dans l’impasse.